Accueil 9 Présentation 9 Grand Prix Besnard de Quelen

Grand Prix Besnard de Quelen

Prix de l’innovation : Mécénat Besnard de Quelen

En 2013, Stéphanie Cargnelutti, gérante de la société Clair’ Equeaux remporte le Premier Prix du Grand Prix du Mécennat Besnard de Quelen. Ainsi, elle a obtenu une contribution s’élevant à 80 000 euros et peut prétendre à ses qualités dans l’innovation de la précontrainte de matériaux composites grâce à celle ci.

L’origine du projet

Ce système répond à des problématiques de renforcement et/ou de réparation de structures pour des pathologies tels que les désordres physico-chimiques, les désordres d’origine mécanique, les causes accidentelles et l’augmentation des charges d’exploitation.

Le projet consiste à renforcer les structures en béton par collage de lamelles composites prétendues, afin de permettre une réparation optimale des structures en béton dégradées.

L’innovation

Cette innovation propose de mettre en tension la lamelle composite avant collage, là où les méthodes de renforcement classiques sont la post-contrainte, les plats métalliques, le collage composite ou le béton projeté.

Les combinaisons de renforcement sont la flexion, l’effort tranchant et la compression (confinement).

Les intérêts d’une telle innovation

  • optimiser l’efficacité du renforcement
  • refermer partiellement ou totalement les fissures
  • augmenter la durée de vie de l’ouvrage
  • permettre des changements de destination
  • optimiser les coûts de renforcement
  • améliorer le bilan carbone

La contribution du Mécénat Besnard de Quelen

Le Prix du Mécénat permettra à Stéphanie Cargnelutti de :

  • déposer un brevet en son nom;
  • optimiser le procédé par des tests en laboratoire et in situ par application de lamelles instrumentées;
  • ouvrir le procédé à d’autres matériaux comme le verre.

Plusieurs partenaires sont déjà impliqués dans le projet : SIKA (soutien matériel et technique), la Fédération Française du Bâtiment (soutien matériel) et R.T.S. (entreprise applicatrice)